Problem

L’utilisation de la contention physique en milieu de soins n’est plus acceptée comme pratique usuelle pour prévenir les chutes et gérer les comportements difficiles depuis que des études ont prouvé leurs répercussions néfastes sur le bien-être physique et psychosocial des résidents (Miles, 1994). Une étude conduite à l’Hôpital Sainte-Anne en 1997 par un groupe de travail sur l’approche des soins aux résidents démontre un taux anormalement élevée de résidents portant au moins une contention physique (73%) et met en évidence qu’un résident peut porter jusqu’à sept contentions sur une période de 24 heures.

Comments

Magnifique projet que de faire diminuer le nombre de contention dans les établissements de santés et plus particuliérement dans les services de gériatries . Vous pouvez etre fiére de vous !

Ludovic REDSS March 16, 2014

Magnifique projet que de faire diminuer le nombre de contention dans les établissements de santés et plus particuliérement dans les services de gériatries . Vous pouvez etre fiére de vous !

Ludovic REDSS March 16, 2014




Post Comment
Module_feature_hover Module_hover